Le HCB et l'Anses remettent en question la robustesse scientifique de l'étude du professeur Séralini sur le maïs NK603, mais ils soulignent le manque de connaissance sur les effets à long terme des OGM et des produits phytopharmaceutiques.


La suite ici 


Un autre lien sur la consommation locale et équitable ici